Environnement
Fluides frigorigènes : conseils pratiques

L’utilisation d’équipements de froid (vitrines réfrigérées, chambres froides, ...) dans les entreprises des métiers de bouche est primordiale, afin de conserver les aliments à la température adéquate et de maîtriser la chaîne du froid. La production de froid est assurée par des fluides frigorigènes. Ces fluides ont cependant des effets négatifs sur l'environnement. C'est pourquoi, leur utilisation est réglementée.
Voici quelques conseils pratiques relatifs à ces fluides.

- Cas d'un professionnel qui possède un équipement fonctionnant aux ChloroFluoroCarbures ou CFC :

Si l'équipement est parfaitement étanche, il peut être conservé. Par contre, dès qu'une fuite apparaît, l'équipement doit être vidangé de ses CFC car il ne pourra pas être rechargé en CFC. L'équipement doit ensuite être entièrement changé ou être rechargé avec un fluide frigorigène autorisé (HydroChloroFluoroCarbures HCFC ou HydroFluoroCarbures HFC).
Si seul le fluide est changé, il faut s'assurer qu'il soit compatible avec l'installation existante. Il peut s'avérer qu'un certain nombre de modifications de l'installation soit nécessaire. Le plus souvent, le compresseur doit être remplacé et un changement d'huile se révèle également nécessaire. Il est primordial de faire établir un devis auprès d'un frigoriste, afin de voir s'il est plus rentable de changer uniquement de fluide ou de remplacer complètement l'installation. Ce choix dépend notamment de l'âge de l'installation. Lors du choix du fluide frigorigène, il faut prendre en compte le fait que l'utilisation des HCFC sera totalement interdite au 1er janvier 2015.
Il est important de veiller à ce que le changement de fluide soit effectué selon les prescriptions réglementaires.

- Cas d'un professionnel qui possède un équipement fonctionnant aux HydroChloroFluoroCarbures ou HCFC :

L'équipement peut être gardé. Cependant, à partir de 2015 (cf. note), si l'équipement fuit, il ne pourra plus être rechargé en HCFC. Par conséquent, l'installation devra être entièrement changée ou être rechargée avec un fluide frigorigène autorisé (HFC, par exemple). A partir de 2010, seuls des HCFC issus des filières de récupération pourront être utilisés; il sera interdit de produire des HCFC vierges.

- Cas d'un professionnel qui possède un équipement fonctionnant aux HydroFluoroCarbures ou HFC :

Le professionnel peut garder son équipement. 


- Cas d'un professionnel qui a l'intention d'acquérir un équipement neuf :


Les professionnels ne doivent en aucun cas acheter des équipements neufs fonctionnant aux CFC ou aux HCFC, même si des prestataires peu scrupuleux essayent de leur vendre des équipements non conformes à la réglementation à des prix attractifs.
À l'heure actuelle, seuls les équipements fonctionnant aux HFC peuvent être achetés.

- Cas d'un professionnel qui a l'intention d'acheter un équipement d'occasion :

Le professionnel peut acheter un équipement fonctionnant aux CFC mais à ses risques et périls car, en cas de fuites ou de dysfonctionnements, il sera obligé de faire modifier son installation, ce qui peut engendrer des coûts non négligeables. Cette solution est fortement déconseillée.
Le professionnel peut également acquérir un équipement fonctionnant aux HCFC mais il ne doit pas oublier que les opérations de maintenance seront compromises à partir de 2015, et peut être même avant.
La meilleure solution consiste à acheter un équipement fonctionnant aux HFC. 


Dans tous les cas, les équipements contenant plus de 2 kg de fluides frigorigènes (CFC, HCFC ou HFC) doivent être contrôlés au moins annuellement ainsi que lors de leur mise en service et lors de modifications importantes, afin de vérifier l'étanchéité du système.

Lors de l'installation d'équipements, ou à l'occasion de leur entretien, de leur réparation ou de leur mise ou rebut, la vidange et la récupération des fluides sont obligatoires. Toute opération de dégazage dans l'atmosphère est interdite, sauf si elle est nécessaire pour assurer la sécurité des personnes.

Enfin, il est également important de rappeler que toutes les interventions doivent être effectuées par des frigoristes répondant à des conditions de qualifications professionnelles définies réglementairement (attestation d'aptitude, diplôme professionnel, ...), ce qui garantit leur compétence. Toute intervention doit faire l'objet d'une fiche d'intervention qui doit être conservée par l'utilisateur pendant 5 ans pour tout équipement dont la charge en fluide frigorigène est supérieure à 3 kilos. Celle-ci doit mentionner : les coordonnées de l'intervenant, son numéro d'attestation de capacité, la date et la nature de l'intervention.

Note Cette date pourra être éventuellement avancée lors de la révision périodique de la réglementation européenne.



Bibliographie
- Décret n°2007-737 du 7 mai 2007 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques et climatiques.

 

Retour à la liste des fiches