Economie - Fiscal - Social
Le temps de pause au travail, un temps réellement utile ?

La loi oblige toutes les entreprises à octroyer un temps de pause d’au moins 20 minutes aux salariés qui travaillent plus de 6 heures consécutives. Si dans certaines entreprises, ce minimum est respecté scrupuleusement, d’autres structures font le choix d’être plus tolérantes et n’encadrent pas vraiment le temps de pause des salariés. En autonomie, ils gèrent eux-mêmes leur rythme. Leur productivité est-elle pour autant sacrifiée ? Non, au contraire.

La pause s’impose
Parler de tout et de rien entre collègues, partager un café, fumer une cigarette ou encore lire le journal, la pause peut prendre de multiples formes en entreprise. Elle est parfois mal perçue par les supérieurs hiérarchiques. La pause est-elle un outil contre-productif ? Au contraire.

Selon une étude IFOP menée en 2014, 79% des salariés estiment qu’il s’agit du moyen le plus efficace pour entretenir l’esprit d’équipe ! 59% des sondés confient d’ailleurs parler de sujets professionnels lors de cette pause, et 56% parlent de la vie de l’entreprise en général. Mieux, 79% des personnes partagent la pause avec des personnes de leur service, mais 54% le font avec des membres d’autres services ! La pause est donc un vrai moment de partage et d’ouverture… avec l’entreprise en toile de fond.

La pause, outil du bien-être au travail
Un petit café, ou simplement prendre l'air, c’est une parenthèse dans la journée de travail. C’est aussi une véritable solution pour aider les salariés à se sentir mieux dans l’entreprise. La pause fait partie des différents outils qui sont à la disposition des professionnels (comme les contrats d’assurance santé collectif, les contrats prévoyance, les règles de management et de QVT). La pause est peut-être parfois trop perçue comme un temps « normé » et encadré par la loi, mais il faut dépasser cette conception, pour profiter de tous les bienfaits qu’elle génère (comme nous venons de le voir).

La pause est salvatrice, même si le café et la cigarette, eux, ne sont pas bons pour la santé des salariés. Alors, en complément de votre politique au sujet de la pause, pensez à mettre en place des actions de prévention des risques. Aider les collaborateurs à arrêter de fumer ou à limiter le café, c’est un réel investissement durable et bénéfique pour chacun.

 

Retour à la liste des fiches