Présentation de l'Observatoire
Afin d’adapter la politique de formation professionnelle à l’évolution des métiers, les Métiers de l’artisanat et du commerce indépendant de l’alimentation ont mis en place en mai 2004, dans le cadre d’un accord paritaire avec les syndicats de salariés, un Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les Métiers de l’alimentation.

Cet outil à compétence nationale est chargé de recueillir l’ensemble des informations disponibles en matière d’emploi et de formation et de mener les études nécessaires.

L’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications créé au sein de la CGAD a compétence exclusive pour les professions visées par les Conventions Collectives Nationales suivantes :
- Convention Collective Nationale de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Boucherie Hippophagique, Triperie, Commerce de Volailles et Gibiers, CCN n°3101;
- Convention Collective Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie (entreprises artisanales), CCN n°3117 ;
- Convention Collective Nationale de la Charcuterie de détail CCN n°3133;
- Convention Collective Nationale de la Confiserie-Chocolaterie-Biscuiterie (Détaillants et Détaillants Fabricants) CCN n°3224 ;
- Convention Collective Nationale de la Pâtisserie CCN n°3215 ;
- Convention Collective Nationale de la Poissonnerie CCN n°3243.


Il couvre ainsi les branches professionnelles suivantes :
- Boucherie,
- Boucherie Hippophagique,
- Boulangerie- Pâtisserie,
- Charcuterie,
- Chocolaterie-Confiserie,
- Glacerie,
- Pâtisserie,
- Poissonnerie,
- Triperie.



L’objet de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les Métiers de l’alimentation est de : 

1 - Renforcer la capacité pour les branches professionnelles de définir et de mettre en œuvre des politiques de formation professionnelle (en particulier définir leur politique en matière de contrat de professionnalisation).

2 - Recueillir les informations les plus fiables sur la situation de l’emploi et de la formation, de manière à appréhender l’évolution des métiers des différents secteurs d’activité des Métiers de l’alimentation, tant en termes quantitatif que qualitatif, au niveau national et régional. L’observatoire doit être un outil de connaissances et d’informations sur les évolutions des emplois et des qualifications. 

3 - Analyser et anticiper les évolutions affectant l'articulation entre la formation et l'emploi afin :
- de fournir à l’ensemble des acteurs de la formation et de l’emploi les outils et les moyens de réactions nécessaires aux changements à venir ;
- de permettre, par la connaissance de l’évolution des métiers, l’anticipation des besoins de formation et la mise en œuvre de politiques de formation adaptées ;
- de nourrir les travaux des Commissions Paritaires Nationales de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP) mises en place dans toutes les branches concernées, chargées de définir des priorités en matière de formation et souveraines dans leur choix. Les travaux de l’observatoire sont examinés par les Commissions Paritaires Nationales de l’Emploi et de la  Formation Professionnelle (CPNEFP) de branche qui en tirent conclusions et recommandations.


Depuis sa création, l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les métiers de l’alimentation a conduit plusieurs actions, parmi lesquelles :

- une action de recueil et d’exploitation des données disponibles sur les métiers couverts par l’Observatoire sur le plan socio-économique (chiffre d’affaires, nombre d’entreprises, nombre de salariés et de non-salariés, répartition géographique, etc.) ;
- une action de recueil et d’exploitation des données globales relatives à l’apprentissage (effectifs d’apprentis, effectifs d’élèves en formation initiale, résultats aux examens et évolution sur 3 ans, …) ;
- une enquête relative aux données sociales auprès des professionnels du secteur des métiers de l’alimentation ;
- une enquête auprès des établissements de formation destinée à analyser les actions menées en matière de « suivi des apprentis », et de « suivi des ruptures de contrat ».

Il a été désigné en tant qu'organisme relais dans le cadre de l'accord signé avec le Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi pour la mise en oeuvre d'un contrat d'études prospectives dans le secteur de l'artisanat et du commerce alimentaire de proximité en juillet 2009.

La CGAD assure le secrétariat et le fonctionnement de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les métiers de l’alimentation.


Pour plus d'information sur les métiers et les formations associées - cliquez ici