Formation continue
Les dispositifs visant au développement de la formation professionnelle continue trouvent leur origine dans les années 70.

La formation professionnelle continue contribue à renforcer la compétitivité et la capacité de développement des entreprises et constitue un élément déterminant de la sécurisation des parcours professionnels et de la promotion sociale des salariés.

La formation professionnelle continue permet à toute personne, qu’elle soit salariée ou non, de continuer à se former tout au long de sa vie. Il peut s’agir d’acquérir de nouvelles compétences, de se perfectionner, d’obtenir un titre, une certification ou un diplôme, pour s’adapter à l’évolution des métiers et des marchés ou également se reconvertir. Il peut aussi s’agir de réaliser un bilan de compétences ou encore de faire reconnaître les acquis de son expérience par la VAE.

Tout employeur concourt au développement de la formation professionnelle continue, en participant, chaque année, à son financement.
Pour ses salariés, il doit ainsi verser une contribution calculée sur la masse salariale et dont le taux dépend de la taille de l’entreprise.

Les chefs d’entreprise non-salariés, y compris ceux n’employant aucun salarié, ainsi que leur conjoint collaborateur ou conjoint associé doivent également verser une contribution chaque année.

Pour accéder aux actions de formation, il est possible de bénéficier du plan de formation de son entreprise, de mobiliser son DIF (droit individuel à la formation) ou encore de profiter d’un CIF (congé individuel de formation). Vous pouvez également envisager de bénéficier des dispositifs de professionnalisation (période de professionnalisation et contrat de professionnalisation), qui permettent une alternance entre périodes de formation et périodes en entreprise.

Quel que soit votre statut, vous aurez besoin d’être conseillé par l'organisme financeur de la formation professionnelle de votre secteur d'activité. Celui-ci vous renseignera sur les formations existantes et les possibilités de prise en charge totale ou partielle de la formation envisagée et des frais y afférents.
Reportez-vous aux tableaux ci-dessous pour connaître l'organisme financeur de la formation professionnelle de votre secteur d'activité.

Financement de la formation professionnelle des travailleurs non salariés

Public cible

FAF

Artisans

FAFCEA

Commerçants [non inscrits au Répertoire des Métiers et de l'Artisanat (RMA)]

AGEFICE



Financement de la formation professionnelle des salariés

Convention Collective

OPCA

CC de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Boucherie hippophagique, Triperie, Commerces de volailles et gibiers (n°3101)

AGEFOS PME

CC de la Boulangerie-Pâtisserie (entreprises artisanales) (n°3117)

OPCALIM

CC de la Charcuterie de détail (n°3133)

OPCALIM

CC de la Confiserie-Chocolaterie-Biscuiterie (n°3224)

OPCALIM

CC du Commerce de détail de Fruits et légumes, Epicerie et Produits laitiers (n°3244)

AGEFOS PME

CC des Hôtels, Cafés, Restaurants (n°3292)

FAFIH

CC de la Pâtisserie (n°3215)

OPCALIM

CC de la Poissonnerie (n°3243)

OPCALIM



Vous recherchez des informations concernant un FAF (Fonds d'assurance formation):

- FAFCEA (Fonds d'assurance formation des chefs d'entreprise artisanale), cliquez ici

- AGEFICE (Association de gestion du financement de la formation des chefs d'entreprises), cliquez ici


Vous recherchez des informations concernant un OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé):

- AGEFOS PME (OPCA interbranche, financeur et conseil pour la formation professionnelle des PME, TPE et de leurs salariés), cliquez ici

- OPCALIM (OPCA des branches de l'industrie alimentaire, de la coopération agricole et de l'alimentation en détail), cliquez ici

- FAFIH (OPCA de l'hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs), cliquez ici


N'hésitez pas à vous renseigner également auprès de votre organisation professionnelle.