Roles et missions
La Confédération générale de l’alimentation en détail (CGAD) est l’organisation interprofessionnelle représentative des métiers de l'artisanat, du commerce alimentaire de proximité et de l'hôtellerie-restauration. Elle rassemble 16 Confédérations nationales de branche représentatives des différents Métiers de l’Alimentation.

La CGAD représente plus de 300 000 entreprises, générant un chiffre d'affaires de plus de 100 milliards d'euros chaque année, et employant 1,1 million d'actifs dans 18 métiers : boucher-charcutier, boucher chevalin, boulanger, cafetier, limonadier, caviste, charcutier-traiteur, chocolatier-confiseur, crémier-fromager, détaillant en produits bio, épicier, glacier, restaurateur, pâtissier, pizzaïolo, poissonnier, primeur, tripier.

Sur l’ensemble du territoire national, la CGAD dispose d’un réseau de plus de 100 représentations territoriales par l’intermédiaire des CGAD départementales et des CGAD régionales.

La CGAD est membre fondateur de l'Union Professionnelle Artisanale (UPA).

Messieurs Jean-Pierre CROUZET, Hervé BECAM, Christian LE LANN, Pierre MIRGALET, Joël MAUVIGNEY et Stéphane VERGNE  siègent au Conseil National de l'UPA.

Messieurs Jean-Pierre CROUZET et Christian LE LANN siègent au Comité Directeur de l'UPA.


Téléchargez notre brochure



Des missions et des outils

Représenter

Organe de liaison et de représentation de tout un secteur, la CGAD est l'interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et des différents partenaires économiques avec lesquels elle entretient des relations constantes. 
Les membres de la CGAD siègent dans toutes les instances traitant des problèmes de l'artisanat et du commerce alimentaire de proximité et de l'hôtellerie-restauration, que ce soit au niveau européen, national ou local. 
Leur mission est de faire entendre les positions du secteur.

Fédérer

Au sein de la CGAD, les représentants des différentes professions ont la volonté de défendre ensemble des revendications communes à toutes les entreprises de l'artisanat et du commerce alimentaire de proximité et de l'hôtellerie-restauration. 

Promouvoir 

Représentant les secteurs des métiers de l'artisanat et du commerce alimentaire de proximité et de l'hôtellerie-restauration, la CGAD a pour vocation de promouvoir ces entreprises auprès des décideurs économiques et politiques. 
La CGAD intervient ainsi auprès des pouvoirs publics sur l'ensemble des projets législatifs ou réglementaires intéressant les entreprises qu'elle représente.

Accompagner

Avec la mise en place d'un organisme collecteur de taxe d'apprentissage - PAMA, Promouvoir l'Apprentissage dans les Métiers de l'Alimentation - la CGAD accompagne également le développement de l'apprentissage et de l'enseignement professionnel dans les Métiers de l'Alimentation.
Attentive à maintenir un savoir-faire de haut niveau, la CGAD participe très activement à l'organisation de la formation professionnelle du secteur. 

Communiquer

Avec son site internet - "Les Métiers du Goût - Le Goût du Métier"- la CGAD informe et communique avec les professionnels, les consommateurs et les interlocuteurs des secteurs de l'artisanat et du commerce alimentaire de proximité et de l'hôtellerie-restauration.
Elle s'adresse plus spécifiquement aux jeunes et leur dit tout sur les Métiers de l'Alimentation avec son site www.metiersdelalimentation.fr .

Anticiper

Sur la base des résultats des études menées au sein de l'Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les Métiers de l'Alimentation, la CGAD anticipe les besoins de personnel et de qualification du secteur et fait évoluer l'offre de formation.

 Informer

Les services de la CGAD documentent et conseillent les confédérations adhérentes et les CGAD départementales et régionales sur les problèmes fiscaux, juridiques, techniques, sociaux et économiques qu'elles ont à résoudre. La CGAD réalise aussi des études approfondies de caractère interprofessionnel.

Historique

1884  
Les restaurateurs de Paris décident de se structurer pour associer à leur travail et à leur réflexion leurs fournisseurs artisans alimentaires. Ils créent le Comité de l'Alimentation de Paris (CAP).

1938
Les responsables du CAP jugent nécessaire d'associer à leurs actions d'autres professions du secteur et d'étendre leur représentation à toute la France. Pour cela, ils décident de créer la Confédération Générale de l'Alimentation en Détail (CGAD). Au fur et à mesure des années, de nouvelles professions rejoignent la CGAD. 

1975
Avec la Confédération Nationale de l’Artisanat, des Métiers et des Services et la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, la CGAD crée l’Union Professionnelle Artisanale organisation représentative de l’Artisanat.

1981
La CGAD décide de se doter de structures locales : les CGAD départementales et régionales commencent à se mettre en place.

1994
La CGAD, qui s'est tout particulièrement investie dans le domaine "hygiène et qualité", met en place le Centre National d'Action Qualité (CNAQ) qui coordonne l'ensemble des actions en matière de qualité en collaboration avec les partenaires du secteur : organisations professionnelles, chambres consulaires et administrations concernées.

1997
Pour permettre aux professionnels et à tous ceux qui les accompagnent dans leur projet d'entreprise d'approfondir leurs connaissances, la CGAD met en place le Centre de Formation de l'Alimentation en Détail (FORMAD).

2002
La CGAD met en place le site internet "Les métiers de l’Alimentation" pour renforcer le dialogue et améliorer l’information auprès des professionnels et des consommateurs.

2004
La CGAD crée l’association "Promouvoir l’Apprentissage dans les Métiers de l’Alimentation" (PAMA) dédiée à la collecte et à la répartition de la taxe d’apprentissage.
PAMA a pour objet de regrouper les organisations membres de la CGAD qui y adhèrent afin de promouvoir l’apprentissage et de financer des CFA et des formations directement liés aux métiers de l’Alimentation.

La CGAD met en place, dans le cadre d’un accord paritaire avec les syndicats de salariés, un observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les métiers de l’Alimentation. 
L’objectif est de disposer d’un outil de connaissance sur l’évolution des emplois, des métiers et des qualifications afin d’anticiper les besoins, de renforcer la capacité pour les branches professionnelles, de définir et de mettre en oeuvre des politiques de formation professionnelle.

2007
Le site internet www.cgad.fr "Les Métiers de l'Alimentation" cède la place au site "Les Métiers du Goût - Le Goût du Métier", destiné à délivrer encore plus d'informations, de prises de positions et à permettre d'en débattre.

2009 
La CGAD lance le site  www.metiersdelalimentation.fr destiné spécifiquement aux jeunes et leur dit tout sur les Métiers de l'Alimentation.